Isabelle VILAREM - Micronutrionniste & Sophrologue - Contact : 06 88 39 99 76 - Facebook - Twitter

Archives de la catégorie : Aliments Santé

Connaissez-vous la dépression saisonnière ou blues hivernal ?

Ca y est, l’automne est bien installé avec les arbres qui roussissent ou jaunissent et les feuilles qui jonchent le sol.
La couleur du ciel vire désespérément au gris mais surtout la luminosité baisse terriblement.
Et ce 2ème confinement n’est pas fait pour améliorer mon humeur morose : je n’ai pas envie de faire grand chose à part dormir plus que d’habitude, manger sucré, me sentir triste, sans allant pour ce qui m’enthousiasme d’habitude et fatigué, fatigué, fatigué……
Vous reconnaissez-vous ? Peut-être souffrez-vous de dépression saisonnière également appelé trouble affectif saisonnier ou blues hivernal ou dépression saisonnière …

Ce trouble toucherait 1 français sur 5 principalement dans les mois en BRE : septembre, octobre, novembre, décembre mais il peut continuer parfois jusqu’au printemps.

Quelle est la cause de ce trouble affectif saisonnier ?
La cause principale est la diminution de la luminosité qui passe brutalement de 50 000 lux un jour d’été à 10 000 lux un jour d’automne. Il est possible de perdre 58 minutes de soleil en 15 jours, ce qui représente un vrai défi pour notre horloge interne.

Les causes aggravantes sont :
• La personnalité : si je suis très anxieuse et stressée d’habitude, la baisse de luminosité va me perturber beaucoup plus que je suis joyeuse et détendue.
• La génétique : s’il y a beaucoup de dépressions dans toute ma lignée, je risque d’être plus sujette à cette dépression saisonnière.
• L’alimentation : si je mange gras, sucré, sans vitamines ni minéraux, mon système immunitaire sera moins performant pour me protéger de ce blues hivernal.

Que faire pour contrer cette dépression saisonnière ?

1. Observer mes pensées : si la majorité de mes pensées sont négatives, il va être indispensable pour moi de POSITIVER. La période actuelle avec le confinement génère stress, anxiété et même angoisse pour certains. Selon les lieux et nos conditions de vie, nous avons vécu différemment le 1er confinement. Nous allons donc rechercher les émotions associées au confinement 1 pour les transférer sur le confinement 2. Donc si tout s’est bien passé la première fois, pas de stress. Mais si des problèmes pratiques sont intervenues, les émotions associées seront négatives…

Voici un lien vers un article expliquant comment la sophrologie aide à gérer son stress

2. Mon alimentation :
• Manger des fruits et légumes de saison riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments indispensables au fonctionnement du corps : pommes-poires-raisin-courges-figues-courge-carotte-courgette-betterave-topinambour-celeri-poireau-salade…
• Manger les bons gras : Il ne faut pas manger moins gras mais les bons gras : ce sont les omega 3 : poissons gras-légumes à feuille verte-graines de chia-fruits secs-légumineuses. Ces omega 3 sont ANTI INFLAMMATOIRES donc quand j’en absorbe, les omega 3 activent une cascade de molécules anti-inflammatoires qui jouent leur rôle.• Manger des super aliments comme les graines germées, les herbes aromatiques et les épices pour leur richesse en vitamines et minéraux.

3. La vitamine D3 : elle est synthétisée en présence du soleil. Donc absence de soleil = carence en vitamine D. Sa fonction principale est de permettre l’absorption intestinale du calcium et du phosphore ce qui permet une bonne minéralisation des os, cartilages et dents, une contraction musculaire efficace, une bonne qualité de la transmission nerveuse et de la coagulation. Elle a bien d’autres rôles voir
Quelques aliments en contiennent : l’huile de foie de morue, les poissons gras et le jaune d’œuf.

Voici un lien vers un article sur la vitamine D

4. Le Magnésium : c’est un minéral qui participe à plus de 300 réactions métaboliques et il est vital au système nerveux central. D’ailleurs une carence en Mg est impliquée dans l’irritabilité, fatigue, troubles du sommeil, altérations du système immunitaire…
Les aliments qui en contiennent : cacao, courge, fruits de mer, poissons gras , légumes secs, amandes, certaines céréales…

Voici un lien vers un article sur le magnésium

5. Faire de la Luminothérapie : 30 minutes peuvent aider à retrouver du tonus.

6. Bouger : hormis les effets physiologiques bénéfiques du sport sur le corps, c’est l’effet de plaisir et de joie qui est ici recherché.

7. Faire de la sophrologie :
• Des exercices de respiration pour lâcher prise et s’apaiser,
• Des exercices de visualisation pour se projeter,
• Des séances de sophrologie pour la détente corporelle et mentale, le lâcher prise et la distanciation par rapport à ses problèmes.

Conclusion: si vous vous reconnaissez dans cette dépression saisonnière, n’oubliez surtout pas d’observer vos pensées, de réformer votre alimentation et de bouger. …

Salon du bien-être de Gouvieux

Venez me retrouver au salon du bien-être de Gouvieux (Oise) samedi 25 et dimanche 26 février pour des entretiens individuels ! J’y donne également une conférence sur « Prévenir les douleurs par la nutrition » samedi à 12h.

Les FFI : Fraicheur Faciles à Ingérer : suite

C’est le moment de profiter du printemps qui s’annonce : => Consommez les légumes primeurs (et locaux si possible): petits pois, courgette, aubergine, concombre, rhubarbe… => Mettez le plus possible d’herbes dans vos salades : persil, persil plat, coriandre, basilic…. : elles ont tellement de qualités ! Les herbes aromatiques fraiches sont une bonne source :  d’ antioxydants qui luttent contre le vieillissementLire la suite

C’est le temps des FFI: Fraîcheurs faciles à Ingérer…et bonnes pour la santé

Le temps est enfin venu de foncer vers les aliments santé : les salades ou fraîcheurs. En voici 2 très faciles et rapides à réaliser (3 minutes chacune après l’épluchage) grâce à mon merveilleux robot : 1. Fraicheur verte – 1 concombre – 1 courgette – 1 gousse d’ail – Faire une crème de coco avec beaucoupLire la suite

L’Ami de votre foie : Acte 3: le brocoli

L’Ami de votre foie : Acte 3: le brocoli

Famille des Brassicacées ex crucifères Le brocoli, comme ses cousins les choux fleur, rouge et vert (voir articles crucifères actes 1 et 2), est un légume de la famille des brassicacées ex crucifères. Histoire du brocoli Il est cultivé depuis l’antiquité sur les pourtours de la Méditerranée. Il fut populaire tôt en Italie. Marie deLire la suite

CRUCIFERES : Acte 2: LE CHOU VERT OU ROUGE

CRUCIFERES : Acte 2: LE CHOU VERT OU ROUGE

Famille des ex crucifères et maintenant brassicacées Comme son collègue le chou fleur, le chou rouge ou vert (aussi appelé blanc ) appartient à la famille des brassicacées (ex crucifères) (voir les détails dans l’article CRUCIFERES: Acte 1 : LE CHOU FLEUR). C’est un chou pommé donc les feuilles lisses s’imbriquent les unes dans les autresLire la suite

CRUCIFERES: Acte 1 : LE CHOU FLEUR

CRUCIFERES: Acte 1 : LE CHOU FLEUR

Famille des ex crucifères et maintenant brassicacées La grande famille des Crucifères (4000 espèces) qui tire son nom de ses 4 pétales en croix se nomme dorénavant  « les brassicacées » et comprend le colza, le navet, le cresson, le radis ainsi que différents choux comme le chou vert, chou blanc, chou frisé (forme de feuilles), chouLire la suite

Bienfaits d’un jus vert

Bienfaits d’un jus vert

Un jus vert fait avec : des épinards (riches en fer, magnésium, vitamine A, B2, B9, K) de la pomme du curcuma (épice anti cancer par excellence et anti-inflammatoire) et surtout de la chlorophylle (dans les épinards ou via chlorella)  , très à la mode actuellement. Que du bonheur….à boire sans modération … ZOOM SURLire la suite

Veuillez laisser votre email afin de recevoir un lien pour télécharger l'ebook.

Ebook - Alimentation

Please provide an email address where we should send the download link.

 

Isabelle VILAREM
42, rue de Dunkerque
75009 Paris
Tél. 06 88 39 99 76
isa.vilarem@gmail.com

COPYRIGHT © 2014-2016 MICRONUTRITION & SOPHROLOGIE